Les Jumelles de Pierre Alferi

Les Parutions

09 mars
2009

Les Jumelles de Pierre Alferi

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
C'est le mot de roman qui figure sous le titre mais ce livre contient
des chapitres entiers en vers et les dialogues sont sinon versifiés,
du moins alignés et sans ponctuation.
Il appartient toutefois au genre du roman
et pis que
tout et plus que Picq
(son héros qui connaîtra son pic
de jouissance
) il en joue avec jubilation
pour notre plus grande jugulation
En 4° de couverture et non pas en exergue figure une citation d'Auguste Blanqui
qui ne fait pas semblant qui
ne fait pas que de la figuration dans l'action
ni dans la contemplaction
d'autant que Marthe (qui agit encore mieux)
cache peut-être une Marie (qui contemple)
Voilà du moins ce que croit le héros Horacio
prénom presque semblable au shakespearien Horatio
O-O(replay reply)
O-O
Ce texte sous le sceau du Deux dès le titre
donne envie de le doubler et redoubler
homozygomatique
Par paires des mots se cuisinent et cousinent
tels deux globes presque pareils ouverts en univers

le tout très trou blanc

texte haletant et joyeusement joueusement politique
tellement plus drôle que ceux qui prétendent nous faire rire au Printemps

(certes il n'est pas difficile d'être plus fin que Borer et Siméon
- vive la négtivité ! SIC
la négtivité (resic) à reins beaux, l'air
positive à haute dose et markète comme
Velter et Bianu
pics de vers par leurs gènes mêmes
OTIS et KONE imbus de rondelles, actes et hontes
cf. Libération du 7 mars 2009
UNE du même quotidien aujourd'hui 9 mars :
"Le casse-tête Florence Cassez)
( ) ( )
son passage le plus érotique
(on retrouve Les Jumelles après cette digression à pôle épique)
conclusion confusion
se trouve p. 68 et 69

Il est rare de pouvoir saluer et recenser ici
un livre susceptible à la fois de forcer l'admiration des pairs
et de pouvoir atteindre (dans tous les sens)
un cercle beaucoup plus large de lecteurs

Le commentaire de sitaudis.fr éd. POL, 2009
178 p.
14 €