L'interview de Godot- Part II par Raymond Federman

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

L'interview de Godot- Part II par Raymond Federman

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Laut -Tu as enregistré sur cassette ce que Godot a dit! Mais c'est pas possible! Tu vas me dire que Godot t'a donné la permission de l'enregistrer?

Um -Non, il savait pas que j'enregistrais. Je lui ai pas demandé la permission. J'avais caché mon enregistreur dans ma poche. Tu sais celui que tu m'as donné pour mon anniversaire. Le tout petit Sony. J'avais l'impression d'être un espion.

Laut -T'es vraiment dégueulasse d'avoir fait ça à Godot. Moi je crois que t'es foutu. Godot va t'exterminer. Tu comprends pas que Godot sait tout, voit tout, entend tout, touche tout, renifle tout?

Um -Ouais, je sais que Godot a cinq sens comme tout le monde, mais il s'en sert jamais.

Laut -Qu'est-ce tu racontes là?!

Um -C'est lui qu'il me l'a dit. Il m'a dit que se servir de ses sens pour appréhender le monde n'est que simple compétence. Il faut savoir exister au-delà des sens.

Laut -Godot a dit ça? T'as mal compris...ou alors, est-ce que ça veut dire qu'il faut vivre dans le non-sens? Là, je pige pas. T'as pas demandé une explication?

Um -Non j'ai pas demandé d'explication parce que moi j'ai compris tout de suite ce qu'il voulait dire. Mais il se peut que j'aie mal entendu ce qu'il a dit.

Laut -T'as pas l'enregistrement?

Um -Non, pas cette partie, parce que tu vois, juste quand il me disait ça, la bande magnétique de mon enregistreur était au bout. J'allais en mettre une autre, mais Godot m'a dit qu'il était fatigué. Et il est parti. D'un seul coup, il a disparu, pouf, comme s'il s'était pulvérisé dans l'air.

Laut-Comme ça d'un seul coup? Comme un tour de magie?

Um -Oui d'un seul coup. Muscade et voilà. Plus de Godot, comme s'il n'avait jamais été là.

Laut -Peut-être que tu as rêvé tout ça?

Um -Mais non, j'ai l'enregistrement pour prouver que c'était bien lui. Tu peux entendre sa voix.
(à suivre : Part III)