Transparence VI par Maria Borio

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Transparence VI par Maria Borio

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

 

 

La mer est devant. La lumière du matin se grène, 

nous transforme dans les points de fuite d’une perspective inversée.

 

Les fruits tombent, les pensées nous traversent,

se déposent sur les os et les pensées se gonflent

 

en haut résistantes dans l’air de fin d’été, sphères où

les projections de beaucoup d’hommes commencent à s’échanger

 

en se fixant dans la lumière alors que mer et terre

refroidissent. Imprévisiblement nous pouvons devenir

 

froids appuyés sur des flots et des nuages froids.

Autour, l’endroit est à présent transparent.

 

Autour, c’est l’endroit intérieur de la peur et de la vérité.

Au milieu, les sphères des pensées sont libellules :

 

elles s’accouplent et les fruits tombent, disent

ce que nous sommes, comment nous nous sommes imaginés.

 

C’est le matin : c’est revenir l’un en face de l’autre

– être la perspective fragile et forte

 

pour qui nous a habités, qui nous habite.

 

(trad. J.-Charles Vegliante)


_______

 

 

 

Il mare è davanti. La luce della mattina si sgrana,

ci trasforma nei punti di fuga di una prospettiva rovesciata.

I frutti cadono, ci attraversano i pensieri,

si depositano sopra le ossa e i pensieri si gonfiano

in alto resistenti nell’aria di fine estate, sfere dove

le proiezioni di molti uomini iniziano a scambiarsi

fissandosi dentro la luce mentre mare e terra

raffreddano. Inaspettatamente possiamo diventare

freddi appoggiati su onde e nuvole fredde.

Intorno, il posto adesso è trasparente.

Intorno, è il posto interiore della paura e della verità.

In mezzo, le sfere dei pensieri sono libellule:

si accoppiano e i frutti cadono, dicono

cosa siamo, come ci siamo immaginati.

È mattina: è tornare l’uno di fronte all’altro

– essere la prospettiva fragile e forte

per chi ci ha abitato, chi ci abita.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le commentaire de sitaudis.fr

 

TRADUCTION DE jEAN-CHARLES VEGLIANTE, suivie du texte original.

Extrait de " Trasparenza " (InterLinea, Novara, 2018).