Vendredi matin par Marc Moret

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Vendredi matin par Marc Moret

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
l'asphalte reluisant
je bois au Sympatic Bar.

Le patron change de tête
à chacune de ses apparitions
boulevard Saint Marcel.

- Voilà, va y avoir des bosses!
- Bon, au revoir!
- Bonne journée M'sieurdames!

Le café n'est pas bon
et le spectacle ordinaire
réveille vaguement.

- Tu vas faire tomber ton valet.

Les notes sont accompagnées
d'une forme de vapeur.

Je lis,
Rameau et sa théorie du corps sonore
qu'il élabore pendant trente ans
et résume pour l'Académie
en 1749
- Le projet ramiste prend de la hauteur
et veut unifier l'art et la science.
Les délires semblent chatouiller notre âme en la touchant.

Quand la musique s'arrête
la fumée des cigarettes ne va plus dans le bon sens.
La fille blonde
dans la lune
aux cheveux courts
s'ébroue
les nichons sur les murs.

- Bonjour Monsieur, un aspro et un solitaire s'il vous plaît.
- Un aspro et un solitaire, voilà.
Ah la la
c'est carrément pas élaboré.
L'élaboration n'a pas lieu d'être
elle est déjà là,
faite par tout le monde.



- Je me rappelle Détective
c'était le journal préféré de ma grand-mère et mon père prenait La Vie du Rail.
Mes parents étaient siciliens, j'étais mino... Et puis on avait la vie des Saints, La vie des Grands Hommes, Mermoz, Pasteur... J'avais 18 ans. Un livre, les Gens de Mogador, je l'ai lu en douce. La collection Rouge et Or, on avait...
- Hep, j'sais pas si y zavaient les bouquins japonais, sur le cul quoi ?

Un balcon à l'espagnol
se reflète entre les mots hot-dog et croque-monsieur.

Abracadabra,
pensons y autrement.

Le signal sonore annonce la fermeture des portes
entrer ou sortir
monter ou descendre
allez n'importe où
je vais par la ligne 12.

Oh merveille des dieux
une fille en anorak passe
anciennement rue frileuse.

Quel accoutrement !
Issy les Moulineaux !

Le temps mis à être jolie
la fille cancre était nue.
Et voilà.
Je vais t'expliquer
la café amène à penser
mais que t'en veuille
c'est comme un dieu obèse
rue de Meudon.
Que ce qui existe existe
vous,
vous avez tout le week-end pour vous en remettre.
Le commentaire de sitaudis.fr Un texte de 1999.