e.lettre ouverte à la Maison de la P. de Saint-Quentin-en-Yvelines par Charles Pennequin

Les Incitations

20 mai
2006

e.lettre ouverte à la Maison de la P. de Saint-Quentin-en-Yvelines par Charles Pennequin

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
C'est vous et votre parti pris qui sont discutables.
Ce n'est pas le problème de jouer du Handke ou non, c'est le problème de le jouer maintenant, comme si c'était vraiment nécessaire, comme si il n'y avait pas d'autres auteurs à jouer ! Pourquoi ne pas dire : "envers et contre tous les fascistes et autres sinistres criminels de la terre nous jouerons du Thomas Bernhard", par exemple. Mais non ! il a fallu que les hasards du calendrier vous permettent de coller à une actualité, la belle aubaine ! La belle pub pour la Maison de la Poésie de St Quentin en Yvelines !
Je trouve que vous retournez un peu la situation en voulant vous faire passer pour des téméraires, qui maintiennent coûte que coûte leur choix esthétique.
C'est abject. Chantez-le votre discours universel, mais pas sur tous les toits, pas sur le mien en tout cas !