Mary Shelley de Haifaa al-Mansour par Géraldine Geay

Les Incitations

02 sept.
2018

Mary Shelley de Haifaa al-Mansour par Géraldine Geay

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

 

Admettons que tout soit vrai

Vrai le coloriage de Byron, vraie la rapidité avec laquelle

Mary range son caprice

Vrai l’amour de Percy avant même de savoir si l’amour de Mary est vrai

Vrai qu’elle cesse vite de vouloir écrire en vers

Vrai que Percy ne souffle jamais qu’espoir

 

Elle filme l’année dernière pour la dernière fois

Dans la pré-aube du dix-neuvième siècle

Les tics déjà biodégradables

D’hommes

Qui n’ont jamais changé le monde en faisant

Des compliments aux femmes

Sur ce qu’ils faisaient eux aussi

 

Elle les filme finir

Sauf l’homme qui (je ne sais plus s’il présente ses excuses)

Comprend ce que sa liberté a fait à la femme

Qui y a largement survécu

Homme qui formule (je ne sais plus si c’est en vers ou non)

Ce qu’il a fait

Lui dont les phrases ont toujours pu

 

Elle filme finir les gâteries non regrettées

Et les lâches tels qu’ils ont toujours été : absurdes et loin

Et les calmes, dignes altruistes dont l’épilogue est aussi sombre

 

Elle filme les drames très fréquents

Qui arrivent à Mary

Pendant sa révolution

 

À Mary qui n’a pas encore inventé

 

Le chemin entre l’euphorie d’avoir écrit

Et écrire.