7153 par Philippe Castellin

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

7153 par Philippe Castellin

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
J'ai lu Marx en buvant de la bière et en fumant des Boyards maïs
J'ai lu Freud en buvant de la bière et en fumant des Cigarillos
J'ai lu Einstein en buvant de la bière et en fumant des Peter Stuyvesant
Platon, Nietzsche, Spinoza, Leibniz, Wittgenstein
Dunhill courtes, Peter mentholées, Rothman bleues



Maintenant je bois de la bière et je roule mes cigarettes moi-même



Il est hors de question que je lise Marguerite Duras
que je fume des Camel, que je boive du whisky
que je me mette à préférer Johan Sebastien Bach ou Wolfgang Amadeus Mozart
à un match de football, à un film de Bruce Lee, au silence de John Cage



Sans ses laideurs et ses sueurs la vie manque bien trop de brillantine



Si j'en avais les muscles et la patience
je me ferais tatouer les biceps comme un camionniste
j'aurais le snobisme d'un chercheur d'or l'élégance du caniveau
j'apprendrais le chinois pour lire Tou-Fou et Li-Po dans le texte, l'hiver je le passerais
tout seul dans une cabane auprès du poële qui ronfle au sommet du Monte-Cinto



Sous la neige avec un paquet de gauloises bleues et loin des loups.