amatemp3.2 par Mathias Richard

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

amatemp3.2 par Mathias Richard

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Log in / virtumonde.dll / Détruisons l'Apocalypse et régnons sur ce qui reste. Un nouveau jeu. / "ça devient très étranglant. On n'est pas dans une crise morale, politique, financière, on n'est dans rien de tout ça. On est dans une crise évolutive. On est en train de mourir à l'humanité, pour naître à autre chose." / altermuter / J'ai peur que mon plombage téléphone à ma mère. / Essaie de contacter Michael Jackson dans ta tête. / L'amour dure plus longtemps que la mort. / Trouvé machine à produire du temps : C'est tout un monde de nouveaux marchés qui se développent : Faites-moi chèques pendant que je dors / d'un point de vue non humain, la conscience humaine apparaît comme un cancer incontrôlé. / nous piégeons les enfants qui viennent au monde. / Les humains vivent en esclavage sur la planète Terre. / Le monde est un vaste hôpital psychiatrique. / Toutes les psychés humaines n'en forment qu'une seule. / une seule psyché collective qui rêve 24 heures par jour, dans un jour sans heures et sans limites / psychiatrie d'urgence : n'attendons pas que rêve collectif se libère. nous faut agir pour nous-mêmes. / le mutantisme est explosion silencieuse / c'est marrant, je rêvais que tu me parlais. / je me réveille. tu es là mais silencieuse. / Deuxième génération auto-générée / 3e enfant gratuit / IBM reproduit cerveau d'un chat avec 150.000 processeurs / création d'organes sensitifs de synthèse / technologie impose ses produits et logiques aux sociétés terriennes / Ce merveilleux processus convertit l'oxygène et le sucre en émotion. / des changements de lumière et des rythmes nous donnent la notion du temps et de l'espace / La peur apprend au mental à rêver. / "Alors tout est cassé, partout. Tout est horrible, partout, même dans les splendides cités américaines, si confortables, c'est la même barbarie, partout." / Ce qui n'a jamais été n'est plus de nouveau. / Tu sais, j'aimerais faire l'expérience d'un holocauste nucléaire en personne. / A quand un nouveau-né avec un casque de réalité ? / Le cri parfait va devenir un sport de très haut niveau. / tir de Taser à la base du crâne / émergence d'un Internet ubiquiste appelé Internet des objets / Les tombes sont notre pain quotidien. / j'ai un pote insectophile et il le vit assez mal / maisons-cages à Hong Kong / business de la sécurité : Pour nous, plus la situation sécuritaire se détériore, mieux c'est. / molécule aux 46 visages : l'ubiquitine / des singes s'en nourrissent par la pensée / impossibilité de respirer sans équipement / Une communauté extraterrestre devra vivre en autonomie complète - dans une cabane suspendue à un astéroïde / 100 coups de foudre frappent la Terre chaque seconde / Je veux entendre des rayons X, je veux... / Je veux toucher avec autre chose - que ces pattes préhensiles / Je suis une machine, et je pourrais en savoir bien plus. / devenir des chasseurs qui se chassent eux-mêmes / Quatre kilomètres de femmes enceintes dans lesquelles circulent les protons / quand j'étais petit, j'envoyais des dessins à des prisonniers torturés chiliens / Ils disent que mes sentiments pour toi sont programmés. J'essaie de m'en souvenir. C'est pas grave. / Un vide le plus parfait possible doit régner / que tous les organes de tous les sujets, tous les yeux, toutes les bouches, tous les pénis, tous les vagins, toutes les oreilles, tous les anus, s'accrochent sur le corps plein de villes entières mises en ligne, comme sur la queue de paon d'une traîne royale - et y aient leurs représentants intensifs / remplacer des procédures compliquées par des objets plus condensés ou plus généraux (faire de l'informatique sans ordinateur) / les incantations sont des algorithmes / les algorithmes sont les incantations dont notre société a besoin chaque jour davantage / un petit avion pour 110 000 réfugiés ! / tous ses organes s'accumulent jusqu'à la fête foraine / et s'accumulent encore / à travers le temps et l'espace / "Et il faut qu'on arrive au moment où la conscience vire dans une autre dimension. C'est ça l'histoire, c'est une crise évolutive. On est au même point où, à un certain moment de l'évolution, il a fallu passer d'une respiration branchiale à une respiration pulmonaire, ou bien on asphyxiait." / La base et le pinacle. / La fleur à l'intérieur du fruit - qui est à la fois son parent et son enfant. / Décadents comme des ancêtres. / Le portail et ce qui passe. / Dispositifs nucléaires activés, la machine - pousse le temps dans les pignons, comme de la pâte en ficelles en pâte de nouveau, et seule la machine utilise le temps pour faire du temps pour faire du temps. / Quand la machine s'arrête, le temps était une illusion créée. / Nous sommes innombrables comme les corps où nous résidons, à la fois parents et enfants infinis en copies parfaites. / tu as une centaine de personnes vivant dans ta tête / et tu es / la personne la plus seule que je connais / Ils ont effacé son esprit, lavé son cerveau à répétition, pendant des années - et il n'a jamais cessé de t'aimer. / 1 Napollon et 1 Apoléon écoutent du black-metal africain / Do I have to upload that to your brain myself ? / Log off