Tom pour mémoire par Marie Borel

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Tom pour mémoire par Marie Borel

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

Tu as gâché ma soirée, tu as gâché ma vie

 

je serais huit alors les difficultés disparaissent
mais à moi seul je concentre les complications
dans une maison chaleureuse son toit thorax d’éléphant
passant mes matins gris à me passer sans fin le film
les images sont les mêmes mais leur intensité s'en va
les acteurs s'inclinent légèrement devant moi et je les envie
les rôles qu'ils répètent, leur constante présence en ce monde

je serais huit et chacun habiterait le rêve des autres
marcherait le long des corridors des pages cerclées de verre
l'un à l'autre à se lire les dernières lignes de leurs lettres
à cueillir un fruit dans un rêve et le ranger dans un autre
mais à moi seul je concentre les complications
les images sont les mêmes, leur présence constante en ce monde
les acteurs s'inclinent tranquilles devant moi ils envient mes matins gris

je serais huit avec le thorax d'un éléphant et je cueillerais un fruit
dans une maison chaleureuse au-dessus des acteurs s'inclinant
à me passer sans fin le film de ma présence en ce monde
les difficultés disparaissent et les images sont les mêmes
huit personnes, corridors de verre, lignes de pages répétées
habitant des matins gris sous le toit de mes complications
mais à moi seul je marche tranquille et je range mon rêve

 

 

Pour lire et écouter la version originale de ce poème de Tom Raworth, cliquer sur ce lien :

You've Ruined My Evening/You've Ruined My Life by Tom Raworth | Poetry Foundation