En attendant un nouveau cœur par François Rioux

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

En attendant un nouveau cœur par François Rioux

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

Au pied des falaises

 

Je ne connais pas le nom des oiseaux

en voici un petit à une patte qui sautille

et fouille les coquillages appelons-le Patrice

ou Patricia je ne connais pas son histoire

 

il lui manque une patte il me manque un cœur

moi l’homme d’amiante et l’oiselle Patricia

voici deux infirmes face à l’océan

ou une famille à la plage.

 

Vent de juin

 

Le pollen arrivant du nord en gros flocons

qui volettent au-dessus de la ruelle tourbillonnent

et se posent sur les planches du balcon le plant de tomate

et mes cheveux c’est la dernière chose qui me calme

tout m’énerve les torses bombés l’estie d’écureuil

l’hiver à venir ma froideur la langue des maîtres

 

ce monde va finir

le monde d’après sera plus petit

il faudra pour survivre un cœur plus petit

une fleur une fleur chaude.

 

 

 

Le commentaire de sitaudis.fr

Extrait d'un livre à paraître.