Nostos de Maxime H. Pascal par Matthieu Gosztola

Les Parutions

10 sept.
2013

Nostos de Maxime H. Pascal par Matthieu Gosztola

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

Nostos : roman en vers très ambitieux : qui prend en charge la beauté d’Homère : et l’inventivité classique de Joyce : réécriture de l’Odyssée : réécriture d’Ulysse : dans l’Odyssée : Ulysse : retour :

 

voyage : retour : aller : pour retour : les allusions à Homère et plus encore à Joyce : l’intertextualité pour enraciner Nostos non dans la tradition : mais pour faire du lieu de la langue advenue le cadre :

 

le cadre où paraîtra Ulysse : notre Ulysse : Ulysse au XXe siècle : au XXIe siècle : en somme : Ulysse en proie aux listes : listes pour dire le monde : monde : monde auquel se confronte U.l.y.s.s.e : par son

 

voyage : par sa sensibilité : par le déchaînement de cette sensibilité qui est tout : par sa mélancolie secrète aussi : Maxime H. Pascal traduit par Nostos cette quête incessante : du rien : du sens de

 

l’existence : du sens de la fuite : et de la nécessité du retour : qui n’advient jamais : car le voyage est un rebond du sang : qui est dans le feu avant d’être dans l’homme : et qui le propulse en avant : en

 

avant : en avant le poème aussi : page après page après vers après vers : le poème dans son mouvement avec la lumière qui éblouit parfois et qui est la lumière d’un lyrisme discret : travaillé au

 

couteau : lumière de la toile de vivre que dessine patiemment Maxime H. Pascal : lumière qui peu à peu […]  

 

 |peu à peu|