Nouveaux progrès de l'édition et de la pub intégrée par Christian Bernard

Les Incitations

20 déc.
2014

Nouveaux progrès de l'édition et de la pub intégrée par Christian Bernard

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

La couverture de la récente édition des Rimes de Dante, dans la traduction inédite de la grande Jacqueline Risset, vaut son pesant de vulgarité publicitaire. Au lieu de la chrono-hiérarchie d’usage depuis quelques siècles— nom de l’auteur, titre de l’œuvre, nom du traducteur, nom de l’éditeur — qui figure d’ailleurs sur la page de titre, vous lirez : « Une traduction de Jacqueline Risset / Rimes / Dante / Un chef d’œuvre / méconnu de Dante / par la traductrice de La Divine Comédie / Flammarion ». Sur la quatrième de couverture, rebelote : « Publié ici pour la première fois dans une édition bilingue, ce recueil de Dante a été traduit par Jacqueline Risset, poète, écrivain et essayiste, auteur d’une traduction de référence de La Divine Comédie. » Par où l’on voit que l’éditeur se croit obligé de valider son ouvrage par la valorisation insistante de la traductrice, par le rappel du titre-phare de l’auteur et par la qualification de chef d’œuvre (hélas et encore) méconnu. Autrement dit, le « studio Flammarion » dont cette couverture est la « création » (je cite), ne craint pas de traiter la couverture d’un livre en prospectus publicitaire ni de donner au lecteur l’impression qu’il est pris pour un ignorant crétin.