Action Poétique n° 204 par Lambert Castellani

Les Parutions

21 juil.
2011

Action Poétique n° 204 par Lambert Castellani

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1




Petits poèmes fleurs pour poètes à poèmes





(Previously on AP : les mots sont tout vivants mais la vilaine mort fait encore brr. Nos héros sauront-ils déjouer ses affreux pièges ?)



l'œil est la rotule entre le monde et nous [Alors que l'oreille est la cheville entre la rotule et mon genou] / je pleure et je marquerai avec mes larmes les points sur les lettres / la morphologie de cette langue permet ainsi de façon particulièrement efficace l'usage de la paronomase et de la rime qui constituent les procédés stylistiques dominant l'écriture rap / nous n'oublierons jamais nos morts [brr] / je connais la ville comme la plante de mon pied [huhu...quoi ???] / lettre à la mort [rebrr] / on découvre un amour dans l'imminence de le perdre [comme un tas d'autres trucs, sauf ses clés] / la vie avec des fautes d'orthographe a davantage de sens [WTF ?]/ personne n'aime avec délicatesse / Le rêve n'est qu'une histoire que la mémoire au matin transforme en paysage [ça, mes aïeux (oui, vous), c'est de la belle beauté !] / la mélopée des plantes [très très choupi]


A sauver :



Nora Fortunato
Jean-Claude Depaule (intéressant entretien à propos des slogans révolutionnaires : je ne suis pas poète je suis dans le mouvement)
MarÌlia Garcia
Anne-Renée Caillé (critique du baroque de Tarkos)
Crèche Pudding



Cette fois encore, le légendaire sens perdu de la langue a échappé à nos héros. Mais l'avenir est encore loin devant eux. Sauront-ils déjouer ses affreux pièges ?


Pour le savoir, ne manquez pas ...



Action Poétique 205


Bientôt chez vous (plutôt que chez moi).