Avril par Jean-Marc Baillieu

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Avril par Jean-Marc Baillieu

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
AVRIL



à Dominique de Villepin,









O toi
grand et bel homme qui
à la barre veille au vent,

N'oublie pas
Phlébas ton frère phénicien qui
entraîné par le flot
n'entend plus

Ni houle
ni goélands.