TIENS TIENS ! par Christian Prigent

Les Célébrations

TIENS TIENS ! par Christian Prigent

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Louis Guilloux, t'as dit ? Louis Guilloux, tiens tiens ! «a déboule, les scènes. T'es passé pas loin, tout à l'heure, salut, en rue de Lancieux, devant la maison de Georges Palante, prof et philosophe. Cripure il s'appelle en littérature. C'est à cause de Kant, vu par le potache, et que la cripure de la raison tique par du contrepet. «Le Sang noir», t'as lu. C'est gloire locale et vive la sociale : d'une pierre deux coups. Ou trois : un chef d'œuvre, a émis papa, quoique entre ses dents en posant bouquin, l'air de rien attendre de tes distractions, sur tes paperasses et talons tournés à peine t'as levé le nez du pensum. À bon entendeur, ça veut dire : salut. Profite qui mérite. Prends ça pour ton grade : averti vaut deux et va pas te plaindre si t'as des lacunes. T'entends le chausson qui traîne sur les lattes, et il est parti. Tu feuillettes le truc annoncé juteux, c'est gros oh la là. «a va t'obstruer les veillées. Et pas sûr qu'y ait de quoi s'émouvoir l'impudicité dans ce machin-là. Bon. Chef d'œuvre, allons-y. Papa s'y connaît : plus qu'à opiner.

T'opinas, tu lus, t'en es pas revenu. Tu y reviendras. T'y reviens, tu vois. T'es là, mêmes endroits, figures ça défile. Tu entends Maïa, Maïa la goton, après le suicide, crier «quê qu't'as fait là ! Pour de quoi ?». Tu entends les dents des sales cabots qui bouffent les restes du chef d'œuvre en loques. Et tu vois le corps d'ours en peau de bique saigner sur des bouts de papiers de manuscrits déchiquetés. Arrache. Décolle. Survol toute vitesse en panoramique : anse de Tournemine, Lequier le noyé par sa volonté. Piqué sur Palante, la petite bicoque vers la Croix Pichon. Vol plané grand large sur falaises d'Hillion, les grèves, la Granville. Rase-motte U.L.M : Pigeon blanc, maçons, les compagnons. Et toute la carte en bas des rivières par où arrivèrent d'Irlande les moines en auges de pierre vers le VIème siècle : Gouët, Gouëdic. Autres site en ic. Ratés du moteur. Hoquets. Tic, tic, tic. Au bord de tout ça tu auras pleuré, tu repleureras, de joie comme de peine. Et l'enraciné sucera la moelle par régurgité de goût du clapier où t'es apparu, tout nu.