Le père par Matthieu Gosztola

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Le père par Matthieu Gosztola

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

Le père lie les mains du fils

derrière le dos –

on attache

des poids

 

après

quoi

on

l’élève

à

l’

aide

d’

une

poulie

à

la

quelle

on

fait

toucher

sa tête ; on le tient suspendu pendant la mère et pendant la fille de cette manière afin de distendre tous ses membres et ses jointures. Alors on le laisse retomber tout d'un coup, de manière cependant que ses poids ne touchent point la terre, et que, par cette secousse subite, ses bras et ses jambes se trouvent disloqués du père