Sorel Éros de Jacques Perry-Salkow et Frédéric Schmitter par Jacques Barbaut

Les Parutions

18 mars
2020

Sorel Éros de Jacques Perry-Salkow et Frédéric Schmitter par Jacques Barbaut

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Sorel Éros de Jacques Perry-Salkow et Frédéric Schmitter


Être bilatéral, ce duo fou déclare ta liberté !

Schmitter & Perry-Salkow 

* * *

Faites cette expérience : prononcez innocemment en société le mot « palindrome ».

Aussitôt les latinistes ou les situs, ou les deux, en écho, rebondiront :

In girum imus nocte et consumimur igni,

soit cet hexamètre (tronqué), attribué de manière apocryphe à Virgile, et utilisé par Guy Deux-Bords (comme l’on dit que l’on use ou consume la chandelle par les deux bouts) pour titrer son long-métrage de 1978 (« Je ne ferai dans ce film aucune concession au public. Plusieurs excellentes raisons justifient, à mes yeux, une telle conduite, et je vais les dire ») et signifiant « nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes dévorés par le feu ».

Les latinistes, les publicistes ou les fromagers, ou les trois, plaisanteront :

Tu l’as trop écrasé, César, ce Port-Salut !

Les jarryens ou jarrystes, eux, citeront Ubu et la bonne ville de Laval ; les scutenairiens feront exploser une fusée belge :

La mère Gide digère mal

tandis que les lecteurs de Louise de Vilmorin, ouvrant son Alphabet des aveux, s’enquerront :

Eh ! ça va, la vache ?

Les oulipiens, les oulipistes, les contraints, introduiront d’abord le parfaitement adéquat

Ce repère : Perec

puis poursuivront par son exploit considérable :

Trace l’inégal palindrome. Neige. Bagatelle, dira Hercule.
[…] le lucre : Haridelle, ta gabegie ne mord ni la plage ni l’écart.

que Perec, précisément, écrivit au Moulin d’Andé (Eure) en 1969 (La Littérature potentielle. Créations Re-créations Récréations, Idées/Gallimard, 1976, p. 101 à 106). 

* * *

Après une courte préface de Paul Fournel, daté à point nommé du 02 02 2020, qui avalise le nouveau record que deux palindromistes, Jacques Perry-Salkow, par ailleurs anagrammatiste, et Frédéric Schmitter, ont établi de concert (une performance, un chef-d’œuvre de symétrie réalisé.e après dix-huit années de tâtonnement, de labeur, de concertation, d’ajustement, précisent les auteurs), faisant exploser — quasi le doublant —, pulvérisant enfin le précédent perecquien (lequel a donc tenu cinquante années), passant de 5 566 lettres à 10 001 lettres (nombre palindromique), avec comme titre Sorel Eros — Sorel étant ici plutôt Agnès que Julien,

sous une livrée qui est un détail de l’étrange panneau La Vierge et l’Enfant entourés d’anges (milieu XVe s.), conservé au Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers (l’endroit où je voulais en venir), où Jean Fouquet a représenté la Vierge sous les traits d’Agnès Sorel, « dame de Beauté » — un lolo à l’air, rond admirablement, un bébé pour la tétée —, la maîtresse favorite du roi Charles VII, tableau dont on a souligné souventes fois l’espèce d’érotisme glacé qui en émane :

un sein qui incessamment revient dans le texte (et les images) tel un Ouroboros. 

Le sein a-t-il été usé, dénudé ? (p. 15) Nu et né de ce bel été, Jésus rêve-t-il à ce sein égal et serré, mal engagé, jeune, nu ? […] Fouquet ? Non, Sorel ! Eros tué, même mort-né, repose sur son sein. Un oiselet. (p. 27), etc.

Cet inédit palindrome, qui se subdivise en trente-six chapitres, dont le premier d’entre eux (l’alpha) s’intitule

« Un autre vaste maelström »

se clôt par ce qu’il convient de nommer « l’excipit » (l’oméga), cité ici pour la juste balance : 

[…] morts. Léa met sa vertu à nu.

Et si, peut-être — on en disserte dans les lycées —, « le roman est un miroir que l’on promène le long d’un chemin », en revanche il est incontestable que l’on promène continûment un miroir le long du chemin d’un palindrome.

Par exemple, rencontrant, page 46, cet extrait qui fait « signe » :

Lire Perec à La Paz, Agadir, Damas. À Bali, ciel bas uni.

— curieux, chercher son correspondant, son reflet, et le trouver, autre géographie, autre toponymie, page 36 : 

Inusable ici, là-bas, à Madrid, à Gaza, pal acéré. Péril.

Ou, page 31 :

Le gag n’est ignoré des bossus, paladins alertes, idiots, lottes et, navré, culs au trou disert !

et y dénicher son pendant, son image dans le miroir, page 54 :

[…] t résidu ! Or tu as lu Cervantès et Tolstoï, dis être las. Nid à lapsus. S’obséder. On gît, s’engage, l […]

*

Mais vous vous demandez en outre si à tout cela correspond bien un sens, je vous réponds assurément qu’il en existe au moins deux.

Retour à la liste des Parutions de sitaudis