Une émotion par Alain Frontier

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Une émotion par Alain Frontier

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
L'auteur de ce texte éprouve une émotion. Ce n'est pas la posture qui importe mais ce qu'elle rend possible, la posture n'est pas l'émotion, elle est un modèle qui remplace les modèles. La posture permet de bousculer les sentiments et d'imposer de nouveaux maîtres. Celui qui théorise la posture avance avec de nouvelles émotions. Il peut concevoir le projet. Le projet n'est pas la posture, mais ce qu'elle rend possible et vient après. Le poète est toujours étonné par son émotion et par celle des autres. Il raidit sa posture dans le silence des autres avec une émotion contenue. L'enfermé est un solitaire qui s'entoure d'une foule applaudissante. On dit alors que le poète n'est pas compris, parce que le commencement est toujours à venir, toujours après l'émotion et grâce à la posture.