Paradiso par Éric Houser

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Paradiso par Éric Houser

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Finalement c'est bien de lire Paradiso ici
parce que c'est un lieu haut avant d'y arriver il faut franchir des ciels
huit en tout
Lune Mercure Vénus Soleil Mars Jupiter Saturne Etoiles fixes
l'ascenseur s'arrête à Etoiles fixes ensuite pour Premier mobile (9)
c'est à pied et encore à pied dans Premier
pour Empyrée

Sur la terrasse Premier mobile : une table orange
deux chaises pliantes
un arrosoir avec sa pomme
des pommes, des tomates
un potimarron d'une couleur Fra Angelico
et beaucoup d'autres plantes que je ne nommerai pas
de peur de me planter

Mais Dante, le lire al dante c'est-à-dire pas trop cuit
(tout le savoir empiré dessus)
quand même suffisamment accompagné peut-être
peut-être de je ne sais quoi
rien d'éthéré contrairement aux apparences
lire c'est se nourrir c'est basique ou basilic

Toujours pas de Béatrice pour me servir d'institutrice
je le regrette mais ne m'en plains
si je peux en moi-même trouver mes pleins et mes déliés
écrire en quelque sorte ma vie
de nouveau ou mieux à nouveau
sans perdre une goutte d'envie

Le pain d'autrui n'est dur
ni à monter ni à descendre
et l'escalier n'est pas salé
le parquet a été huilé
il faut avec lui en user
dolce stil novo
j'ai ici la société
d'une banquette pas trop molle
d'une chauve-souris cawa-sorix en son plexi
d'un œuf de raie dont une corne a été cassée
quelques fauteuils une table basse
des livres et la vue traversante
que ou quoi demander de plus

Je goûte seul de ma pensée
mêlant douceur à l'amertume
c'est la saveur de la roquette
que je mange moi seul et seule
n'ai pas encore trouvée ici
bien que ce ne soit monastère
(je pourrais peut-être essayer d'autres salades montées en graines)

Comment lire Dante lentement ou vite j'essaie les deux
et penche pour vite j'essaie dans le métro un chant
entre Nation et Châtelet entre Châtelet et gare de l'Est
un chant (les notes je m'en balance un peu)
il ne faut pas perdre la main c'est comme un exercice physique

La cuisine aux trois bleus me tente
aussi comme lieu de lecture
car lire et manger c'est tout comme
comme j'ai déjà dit il me semble

Sur la banquette sous un drap rose
je ne fais pas le rêve d'Ursule
heureusement car il est funeste
ni de Béatrice ni d'ex
(le paradigme Béatrice exclut d'emblée le concept d'ex)

Quand l'insomnie guette je poursuis
la lecture de Paradiso
j'en suis encore au huitième ciel
alors là ça devient sérieux
on dirait l'ascenseur bloqué
j'arrive pas à ouvrir la porte

Il faudrait que je trouve une chute
à ce poème de Saint-Mandé
à MM conseil demandé
tu pourrais me murmure-t-elle
faire un du côté de chez Gwenn
quand on connaît le commencement
on peut connaître aussi la fin
et comme l'écrit Jacqueline Risset
dans sa préface
la fin reporte au commencement
que parce ici Paradiso
lire de bien c'est finalement