Une épigramme de Martial recyclée par Christian Prigent

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Une épigramme de Martial recyclée par Christian Prigent

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

 

II, 89

Dans les soirées, tu bois trop ;  mais passons :

C’était aussi ça pour François Villon.

Tu fais des vers nuls mais mieux vaut en rire :

Ceux de Houellebecq, c’est encore pire.

Tu goinfres, vomis : Bukowski bien plus.

Mais qui d’autre suce autant que tu suces ?

 

                                   (Martial, 100 PC)